Philippe Haudrère, "Les Compagnies des Indes orientales"

  • Langue : Français
  • Genre : Livre, Histoire
  • Catégorie : Epub

Description

Philippe Haudrère, "Les Compagnies des Indes orientales : Trois siècles de rencontre entre Orientaux et Occidentaux (1600-1858)" 2013 | ISBN: 2843210836 | Français | EPUB | 269 pages Le 20 mai 1498, trois vaisseaux portugais, après avoir doublé le cap de Bonne-Espérance, atteignent les côtes des Indes orientales. Cet événement majeur dans l'histoire du monde inaugure une longue période d'échanges entre Occidentaux et Orientaux. Chaque grande nation européenne, désireuse de disposer de sa propre Compagnie des Indes, met en place de puissantes institutions qui bénéficient du monopole des relations commerciales et maritimes. Le développement de leurs flottes transforme cette aventure en épopée maritime. La demande croissante de produits d'Asie conduit les Compagnies à rivaliser pour la conquête de nouveaux marchés. Installées peu à peu dans toutes les Indes orientales, elles deviennent de formidables machines de pouvoir, élément essentiel du processus de conquête du monde par les Européens. Le présent ouvrage est la première approche comparative consacrée aux différentes Compagnies des Indes. Biographie de l'auteur Philippe Haudrère : agrégé d'histoire, docteur d'État, est professeur à l'Université d'Angers et membre de l'Académie de marine. L'essentiel de ses travaux porte sur les Compagnies des Indes. Il a publié notamment La Compagnie française des Indes au XVIIIe siècle et aux éditions Desjonquères, en 1992, La Bourdonnais, marin et aventurier.

Liens de téléchargement

Philippe Haudrère, "Les Compagnies des Indes orientales".Français.Livre, Histoire

uploadedHébergeur Rapide en mode premium [Squall10] 
turbobitHébergeur rapide en mode premium [Squall10] 
rapidgatorHébergeur bon en mode premium [Squall10] 

Postez votre commentaires ici

Liberty Land de retour : nouvelle adresse libertyvf.biz
Ils peuvent nous ôter la vie... Mais ils ne nous ôteront jamais notre liberté. Tous les sites meurent un jour mais peu d'entre eux vivent vraiment.
longue vie a Libertyvf.biz